29 juillet 2019

Peut-être aurez-vous lu la déclaration de politique générale de notre nouveau gouvernement bruxellois et en particulier le chapitre consacré au logement ? (1)
M. Vervoort entend mettre en place un plan d’urgence pour la politique sociale du logement, pour apporter une réponse concrète à 15.000 ménages bruxellois en attente d’un logement social. C’est étonnant qu’il nous parle d’urgence, alors qu’il est au pouvoir depuis 2 législatures, c’est à dire depuis 10 ans. On pourrait donc en conclure que sa politique du logement social n’a pas bien fonctionné pendant ces 10 années.
Effectivement à chaque législature, il y avait un objectif de construire 5000 logements sociaux, et force est de constater qu’on est loin du compte après ces 2 législatures.
Les raisons de ce retard sont nombreuses, mais il en est une que nous voudrions souligner : dans plusieurs cas les projets ont été freinés/bloqués par des riverains.
Ces projets étaient pensés en dépit du bon sens, de manière exagérée par rapport à capacité de l’environnement et sans aucune concertation avec les riverains. Nous observons ce phénomène à Watermael-Boitsfort, Woluwe Saint Pierre et Anderlecht.
Alors que dans la majorité des cas les riverains ne sont pas opposés aux constructions, ils demandent seulement qu’elles soient raisonnables, qu’elles ne défigurent le quartier et que les conséquences environnementales et la mobilité soient étudiées sérieusement.
M. Vervoort aurait pu gagner bien du temps, s’il avait accepté de se concerter avec les riverains (2). Mais au lieu de cela, il a préféré envoyer son bulldozer, appelé SLRB, pour qui la concertation n’existe pas. La SLRB ose même écrire « qu’il ne faut pas demander l’avis des riverains, car si on ne suit pas leur avis, ils seront encore plus mécontents ». Et quand la SLRB est obligée par la loi d’organiser une concertation, elle en fait un simulacre au cours duquel les riverains ne sont pas écoutés mais simplement informés de ce qui a été déjà et irrévocablement décidé pour eux.
Dans sa nouvelle déclaration de politique générale M. Vervoort nous dit que « l’élaboration et le suivi du plan d’urgence associeront largement les opérateurs publics du logement, ainsi que le secteur associatif et immobilier ». Nous sommes donc très curieux de voir si les riverains seront enfin impliqués sérieusement dans les projets de construction, ce serait pour M. Vervoort l’occasion d’apprendre de ses erreurs et d’être plus efficace dans son urgence.


(1) Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité de la déclaration de politique générale en consultant notre page « Région et Commune ». 

(2) Rappelons que nous avons trois lettres adressées à l’ex cabinet Fremault (mai 2017, octobre 2017 et avril 19) et une lettre adressée au Cabinet Vervoort (octobre 2017) auxquelles personne n’a jugé utile de répondre.

Pétition « du bon sens »

12 juillet 2019

Pétition « du bon sens »

14 juin 2019

lien vers l’annexe ici.

Pétition « du bon sens »

15 mai 2019

Nous publions ci-dessous notre réponse à la lettre de le la SLRB du 13 mai.


Pétition Aarhus Petitie

13 mai 2019

Nous publions ci-dessous la réponse de la SLRB à notre lettre du 2 avril 2019.


Pétition Aarhus Petitie

12 mai 2019

Nous publions ci-dessous les réponses des partis politiques se présentant aux élections régionales concernant leur futur engagement à respecter et faire respecter la Convention d’ Aarhus signée par la Belgique et transposée en droit Bruxellois en 2004. Pour rappel il était demandé d’apporter une réponse aux 3 questions suivantes :

1. Acceptez-vous d’inscrire la Convention d’Aarhus dans votre programme gouvernemental ?
2. Prenez-vous l’engagement de tout mettre en œuvre pour assurer son application totale et effective si vous êtes élu.e.s ?
3. Quelles mesures concrètes et rapides prendrez-vous ?


Les partis suivants n’ont donné aucune suite à notre demande :
CdNV
MR
NVA
Open VLD
Parti Populaire
PTB
SPa


Nous vous proposons ci-dessous, par ordre alphabétique, les réponses des autres partis ainsi que notre commentaire au contenu de ces réponses.

CDH

DEFI

ECOLO (Groen)

PS

Pétition Aarhus Petitie

8 mai 2019

Nous avons envoyé un courrier au Collège des Bourgmestre et Echevins, à Madame la Ministre du Logement et à la SLRB, leur demandant accès à une liste de documents concernant les projets de construction dans le quartier Archiducs. Documents auxquels nous devons et aurions dû avoir accès en vertu de la Convention d’ Aarhus.

Seule la Commune a répondu à notre lettre. Nous avons noté que tant pour Archiducs-Nord que pour le PPAS les riverains seront consultés. Nous soulignons aussi que si la concertation est organisée par la SLRB, la Commune devra rester vigilante afin que, comme nous l’avons trop souvent vécu dans le passé, cette concertation ne soit pas factice.

Lire la réponse de la commune ci-dessous. 

Pétition Aarhus Petitie

8 mai 2019

Voici l’unique réponse reçue suite à l’envoi à l’ ensemble du Conseil Communal d’un mémo faisant part de notre étonnement concernant le manque de réaction vis à vis de la déclaration de politique générale du Collège qui ne fait aucune mention de la Convention d’ Aarhus, en  totale contradiction avec les engagements pris par tous les partis avant les élections.

CASIER Martin <mcasier@wb1170.brussels>
Attachments
Sun, Mar 31, 10:40 PM

Bonjour,

Merci pour cette information. J’en profite pour vous indiquer que nous sommes justement intervenus sur ce point lors des débats sur la déclaration de politique générale et que nous avons encore interpellé le collège sur ce point lors du dernier conseil.

La réponse est toujours la même : nous faisons déjà tout ce qu’il faut, il n’est pas prévu de changer.

Je vous laisse estimer la cohérence de ces réponses par rapport aux engagements pris mais surtout par rapport aux enjeux qui se présentent face à nous.

Nous restons à votre disposition,

Bonne soirée,

Martin Casier
Conseiller Communal
Chef de groupe PS-SP.A

Pétition Aarhus Petitie